Île d’Épice Montant

DSC_5308

J’avais réservé une leçon volant la veille au soir. Maintenant, ici j’étais en haut dans la microlumière, en montant comme un jeune homme rêve à de l’âge de trois. Comment de cela. Comment du vol haut au-dessus des eaux torquoise de l’Océan Indien ?

Il y avait un ciel bleu, dégagé profond ce samedi et Cedric, mon professeur, m’a pris dans le hangar où sa microlumière de Kitfox était et il m’a montré autour de cela avant que le fait d’avoir certaines personnes l’étire sur le macadam.

C’était à ce point que l’on m’a demandé d’y prendre une place. Donc j’ai fait et bientôt j’ai entendu le moteur retourner.

Premier mille pieds ou ainsi après le décollage était un peu inégal. Son toujours une ruée, cependant Bientôt nous avons commencé à être à la tête de l’est et pourrions déjà voir la côte est où Jambiani est trouvé.

Cedric m’a demandé si j’ai voulu prendre les commandes. J’ai dit oui, évidemment. Je l’ai manipulé par quelques tours peu profonds avec la brindille et un petit peu du gouvernail. J’étais dans le paradis. Ce qui pourrait être mieux pour un jeune homme comme moi.

Après que nous sommes montés dans la terre, Cedric a dit qu’il a cru que ce serait un facile pour moi pour gagner une Licence de Pilotes Privée. Cela m’a exalté! Hou la! un professeur avait juste m’a parlé ces mots!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s